Créer de la valeur ajoutée en tant qu'ingénieur en mécanique ou programmeur

La construction de machines de conditionnement sur mesure nécessite une interaction entre tous les départements. Une fois que la demande et les exigences du client sont définies, il y a une responsabilité importante auprès de l'ingénierie mécanique et de la programmation.

« Notre objectif est de mettre mécaniquement chaque machine en production », explique Jeroen. « Notre travail est très vaste. Citons par ex. la conception fonctionnelle et le développement de machines, de pièces de machines et de produits au sein d’un dessin de construction en 3D,  l'enregistrement de données techniques dans le système de gestion des données du produit, la standardisation, l'ingénierie de la valeur, etc. Un ingénieur en mécanique fait aussi un peu de développement et doit avoir le sens du détail. Perfectionner au mieux tous les produits et réfléchir en dehors des sentiers battus pour fournir de meilleures solutions, voilà de quoi il s’agit. Ce qui est chouette est qu’un ingénieur en mécanique chez Arodo voit les créations fonctionner réellement dans l’usine un peu plus tard. Le retour d'informations du terrain est également effectué via les installateurs. C'est un gros avantage. En outre, la recherche de l’efficacité interne est un pilier important. Bien que nous fabriquions des machines sur mesure, un ingénieur en mécanique doit également s’occuper de la standardisation d’une pièce ou d’un ensemble spécifique de la gamme Arodo. Ensuite, il y a les délais : ils sont sacrés. »

« Les choix que nous faisons mécaniquement sont liés à la programmation », poursuit Wim. « Nos ingénieurs en logiciel étudient, entre autres, les dessins mécaniques, les spécifications de la machine et les schémas électriques. Nous pouvons par exemple écrire des programmes pour les automates, les présentoirs, les régulateurs, etc., qui contrôleront les machines de conditionnement. Nous assistons à partir de la phase de test jusqu’à la phase de démarrage et pendant la mise en service du produit chez le client. La responsabilité d'un ingénieur en logiciel ne se limite donc pas à la programmation, et ceci est très précieux. On en apprend plus tous les jours. Nous disposons d'outils de haute technologie, mais il se peut que le client propose quelque chose de nouveau. Nous faisons des recherches et sommes donc le lien technologique entre le client et la machine. »

Constamment en développement

La technologie et les logiciels dans l'industrie de l'emballage évoluent constamment. Il est logique alors que les ingénieurs et les programmeurs d’Arodo reçoivent une formation continue en mécanique, en électricité et en programmation. L’industrie 4.0, la numérisation poussée et l’automatisation dans la construction de machines… l’une des principales priorités est de maintenir les connaissances à jour à une époque où tout évolue rapidement.

« Nous mettons également tout en œuvre pour que les nouveaux collègues s’intègrent de la meilleure façon possible », déclare Wim. « Un stagiaire a récemment commencé à programmer et décrochera bientôt un emploi fixe. Cette courte période d’intégration est très utile, donc les stagiaires sont invités à mieux connaître notre société. »

« Chez Arodo, on est vu et entendu », indique Jeroen. « Il y a beaucoup d’espace pour se développer. J'ai commencé en 2000 et je suis très reconnaissant des opportunités de croissance que j'ai reçues. Chaque travail commence par prendre des initiatives et des responsabilités, et de cette façon on crée ses propres opportunités. »

Tout sauf un travail de bureau 

En tant qu’ingénieur en mécanique ou logiciel, les choses bougent beaucoup au sens propre comme au figuré. Il n'y a pas de place pour l’immobilité. En tant qu’ingénieur en mécanique, vous vous rendez parfois sur place pour régler les détails techniques. En tant que programmeur, vous travaillez à votre bureau (préparations) ainsi qu’à l’usine et chez le client. Naturellement, votre lieu de travail principal reste Arendonk. Travailler au niveau national et international, tout le monde ne peut pas en dire autant.

« Il faut aussi se détendre parfois », conclut Jeroen. « Aller boire un verre ou une sortie avec des collègues est souvent très agréable. Le contenu du travail est bon, l'esprit d'équipe et la rémunération sont excellents ... N'hésitez pas et gardez un œil sur nos postes vacants d'ingénieurs en mécanique. »

« Tout a été très vite cette dernière année», ajoute Wim. « Il y a toujours de nouveaux projets et pour soutenir notre croissance, nous sommes toujours à la recherche d'ingénieurs en logiciel passionnés et expérimentés. »

Vous êtes curieux de connaître la société ? Il suffit de contacter Arodo. Vous êtes toujours le bienvenu !

Consultez nos postes vacants

Étiquettes

Date de publication

D'autres articles de blog à ce sujet

“L’industrie de l’emballage évolue ! Arodo joue un rôle de pionnier au niveau des solutions d’emballage sur mesure. Grâce à notre bulletin d’informations, vous restez informés des derniers développements.”

Inscrivez-vous à notre bulletin d'informations

Restez au courant des dernières nouvelles, offres et derniers changements en un seul paquet. Facilement et occasionnellement dans votre boîte courriel. Personne n’aime spam.

Rester en contact

Restez au courant des dernières nouvelles, offres et derniers changements en un seul paquet. Facilement et occasionnellement dans votre boîte courriel. Personne n’aime spam.

Nous aimerions vous contacter !

Veuillez entrer votre nom et votre numéro de téléphone (y compris le code du pays).
Nous vous rappellerons le plus rapidement possible.

Call me back